Photo Credit: DiasporaEngager, the World's #1 International Diaspora Engagement Social Media Network Platform (www.DiasporaEngager.com), by Courtesy of Dr. Roland Holou. © All rights reserved.
Photo Credit: DiasporaEngager, the World's #1 International Diaspora Engagement Social Media Network Platform (www.DiasporaEngager.com), by Courtesy of Dr. Roland Holou. © All rights reserved.

L’événement a été célébré à Brazzaville, le 24 mai, avec la présentation des jeunes start-up sélectionnées pour prendre part à l’édition 2019 du programme entrepreneurial africain de la Fondation Tony-Élumelu.

Les jeunes lauréats ont été choisis sur la base du volontariat, afin d’exposer leurs projets innovants. C’est le cas de Steve Ndende, promoteur de ” Agrizoom”, et de Saint Eudes Bissala, initiateur du projet “Kossunga”. Les initiateurs de ces deux start-up tout comme les quinze autres Congolais sélectionnés cette année vont bénéficier d’une formation de trois mois, puis recevront un accompagnement financier de dix mille dollars américains.

Agrizoom offre une solution innovante aux agriculteurs d’écouler facilement leurs produits sur le marché et d’éviter les pertes de récoltes dues à la mévente. La start-up accompagne les petits producteurs dans la levée de fonds via sa plate-forme en ligne. C’est aussi une piste de solution pour le Congo qui dépense chaque année pas moins de six cents milliards francs CFA dans l’importation des denrées alimentaires.

La seconde start-up veut répondre à la problématique du suivi médical, en mettant en place un carnet médical intégré dans une application. Cette innovation, selon Saint Eudes Bissala, permet au personnel soignant de bien guider ses patients et surtout de pallier le problème de conservation des archives.

Pour Loriane Dzon, responsable de communication à UBA Congo, célébrer le continent africain à travers ces jeunes talents fait partie de l’ADN du groupe présent dans vingt pays africains. « Nous célébrons en même temps l’histoire africaine en parlant du passé. Avec cette diversité de langues africaines, nous tenons à la célébrer pour montrer aux Congolais qu’UBA les accompagne dans leur quotidien à travers ses services financiers », a-t- elle souligné.

Notons que la journée mondiale de l’Afrique est célébrée le 25 mai de chaque année. La manifestation initiée la veille par la fondation UBA a été marquée par un spectacle folklorique et des danses aux pas de la tradition locale. L’on a pu voir les agents de la banque habillés en tenue traditionnelle comme pour rappeler l’histoire congolaise et africaine.

Source: / AllAfrica.com. The content of this article does not necessarily reflect the views or opinion of Global Diaspora News (www.GlobalDiasporaNews.com).