Ce serait un renfort non négligeable. Jürgen Klopp a donné
des nouvelles rassurantes à propos de Naby Keita ce jeudi en conférence de
presse.

Le milieu guinéen de Liverpool est en avance sur son
processus de rétablissement. Mais rien n’indique qu’il sera apte pour la finale
de la Ligue des champions et la CAN 2019 ou non. Touché à l’adducteur gauche,
le guinéen pourrait revenir à temps pour la finale de la Ligue des Champions
contre Tottenham, le 1er juin et pour le CAN 2019. Mais son l’entraîneur de
Liverpool reste prudent.

Jürgen Klopp a en effet estimé que le Guinéen, blessé aux adducteurs en demi-finale aller de la C1 le 1er mai, était « un peu en avance » sur le protocole de soins établi par les « Reds ». Son indisponibilité était évaluée à huit semaines, au départ. Mais le milieu de terrain a fait des progrès notables. « Mais ça ne veut rien dire au sujet de sa participation à la finale, a toutefois relativisé Jürgen Klopp. Naby effectue désormais de courses en ligne droite et ce genre de choses. Il se sent bien lorsqu’il effectue un effort à 50% de ses moyens, mais il reste du chemin à parcourir ».

En attendant de savoir si le milieu de terrain est quasiment
rétabli, l’espoir est permis pour le staff technique du Syli national et les
milliers de fans de voir Naby Keita prendre part à la prochaine Coupe d’Afrique
des Nations qui débutera le 21 juin prochain en Egypte.

Conscient des attentes en Guinée, concernant la présence de Naby Keita à la CAN 2019, Jürgen Klopp a par ailleurs assuré : « On ne veut pas garder un joueur s’il peut jouer. […] Pour moi, ce serait bien si Naby pouvait être à 100% rétabli et s’il pouvait disputer la Coupe d’Afrique des nations, pour être franc à 100%. Mais on n’en sait rien et on verra. On doit travailler avec le département médical (du club). Parce qu’en fin de compte, un joueur qui est en forme et qui peut jouer, devrait défendre les couleurs de son pays, de mon point de vue. »

Jürgen Klopp a toutefois ajouté : « Si Naby n’est pas à 100%, il ne peut pas jouer. […] Peu importe s’il s’agit du pays ou du club. »

Interrogé par nos confrères français du journal l’Equipe,
Paul Putt le sélectionneur belge de l’équipe nationale de Guinée a indiqué être
optimiste quant à la participation de son poulain pour la prochaine CAN.

Pour rappel, le Sily National affrontera Madagascar (22
juin), le Nigeria (26 juin) et le Burundi (30 juin), dans le groupe B de la CAN
2019.

Source: Isidore AKOUETE. The content of this article does not necessarily reflect the views or opinion of Global Diaspora News (www.GlobalDiasporaNews.com).